L’eau, on y voit!

Notre objectif est de réduire de 6 % notre débit d'effluent d'ici 3 ans.

Cascades utilise 5 fois moins d’eau que la moyenne de l’industrie papetière. Vous vous demandez peut-être comment nous pouvons réduire notre consommation de cette façon? Quelles sont les méthodes qui nous permettent d’atteindre ce résultat? Nous savons que la consommation d’eau de l’industrie des pâtes et papiers a toujours été un enjeu environnemental important. La fabrication du papier exige de grandes quantités d’eau, même si plus de 90 % de celle-ci est retournée au cours d’eau!

Réutiliser l’eau

Tout cela a commencé dans les années 1980, avec l’arrivée de nouvelles réglementations pour améliorer la qualité de l’effluent, c’est-à-dire l’eau usée rejetée par les usines. Au lieu de nous limiter à traiter l’eau usée pour atteindre les normes, nous avons été proactifs en réduisant le volume d’eau rejetée. Ainsi, nous avons ajouté des flottateurs (équipement d’épuration de l’eau) dédiés aux machines à papier. Nous avons aussi modifié une foule d’applications utilisant de l’eau fraîche en remplaçant celle-ci par de l’eau de procédé, c’est-à-dire de l’eau réutilisée en circuit fermé. Pour des applications de refroidissement, de lubrification ou de scellement, nous utilisons donc de l’eau fraîche qui est ensuite réutilisée pour d’autres applications plutôt que rejetée dans les égouts!

Traiter l’eau

La majorité de nos usines possèdent leur propre station de traitement des eaux usées. Lorsque ce n’est pas le cas, l’eau est dirigée vers une station d’épuration municipale pour y être traitée.

De plus en plus difficile

En 2012, la quantité d’eau rejetée par Cascades était de 11,7 m3/tonne, alors que la moyenne de l’industrie canadienne est de 61 m3/tonne*. Malgré une utilisation déjà très inférieure à la compétition, nous continuons nos efforts de réduction. Notre objectif est de réduire de 6 % supplémentaire notre débit d’effluent d’ici 3 ans. La réduction devient donc un défi de plus en plus technologique, car le taux de recirculation de l’eau est déjà très élevé : chaque goutte est réutilisée entre 15 et 40 fois avant d’être traitée et rejetée au cours d’eau! Il y a toujours place à l’amélioration et la préservation de l’eau continue d’être une préoccupation de premier plan pour nous.

Et vous, quelles sont vos méthodes pour réduire votre consommation d’eau?

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Léon Marineau

L’aventure de Léon Marineau chez Cascades a débuté en 2003. Il occupe aujourd’hui le poste de vice-président environnement. Il est notamment responsable d’établir des orientations stratégiques en matière d’environnement, d’assurer la conformité aux réglementations et d’assister les usines dans leurs activités quotidiennes. Léon est riche d’une expérience de plus de 20 ans en environnement acquise dans le domaine de l’industrie papetière. Il possède un baccalauréat en génie géologique de l’Université Laval et une maîtrise de l’Institut national de recherche scientifique (INRS).

Articles connexes
1 commentaire
  1. Robert Dubuc at 11:28

    Have watched the successes of the original plant to its amazing results with much appreciation .Am very proud to have been a member of the meagre beginings Whising the new managment all the further good fortunes Bob

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook