Le polystyrène ça se recycle!

Un nouveau projet de récupération du polystyrène à LaSalle.

Dites-moi, vous n’auriez pas vu un numéro six dans votre bac de recyclage par hasard? Vous demandez-vous de quoi je parle? Et bien, le six! Vous savez, le plastique qui possède un numéro 6 étampé en dessous… Nous pouvons désormais l’apporter à l‘écocentre de LaSalle, ils le récupèreront durant l’année 2013-2014. Pourquoi est-ce que je ne le mets pas directement dans le bac de recyclage? Ah, c’est parce que ce n’est pas toutes les municipalités qui le recycle. Oui, je sais, ce serait plus simple de tout mettre dans le bac. L’enjeu est au niveau du transport. Le polystyrène est tellement léger qu’il en coûte plus cher le transporter que sa valeur lui-même. C’est un problème que l’industrie du plastique veut résoudre, et pour ce faire, le projet pilote de recyclage de polystyrène est essentiel.

Même s’il est présentement difficile de trouver des marchés pour recycler le polystyrène, ce polymère a quand même plusieurs avantages, dont celui d’être très polyvalent, vous le trouverez donc dans plusieurs produits sous différentes formes. Il peu par exemple être formé pour faire des pots de yogourt individuels, des casseaux de champignons, des ustensiles jetables, des enveloppes de disques compact. Il peut aussi être expansé pour faire des barquettes en mousse qui servent à emballer la viande, ou même faire des emballages de protection pour les appareils électriques ou ménagés (c’est le type d’emballage qui fait des petites billes blanches partout dans votre salon quand vous déballez vos achats!).

Vous trouverez une liste plus exhaustive de produits faits en polystyrène ci-dessous, mais n’oubliez pas de regarder sous vos emballages et chercher le numéro 6! Nettoyez vos items, accumulez-les et rapportez-les à l’écocentre!

Liste des produits en polystyrène

 

Cascades est fière de s’associer à la Ville de Montréal et l’Association Canadienne de l’Industrie des Plastiques pour la mise en œuvre de ce projet.

Tous les détails du projet ici!

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Isabelle Lemaire

Passionnée avant tout par l'environnement et en quête constante d'équité sociale, Isabelle Lemaire à une feuille de route plutôt éclectique. Présentement conseillère en développement d'affaire et recyclage au sein du Groupe Produits Spécialisés, elle a travaillé aux quatre coins de la planète avant son arrivée chez Cascades. Débutant sa carrière dans le domaine du cinéma indépendant à Montréal et poursuivant sa route au Rwanda en prévention du VIH, elle s’est ensuite établie à Londres pour un poste en changements climatiques et communications. Après une maitrise en environnement développement durable qui l'a amené à étudié les toilettes dans les bidonvilles de Bombay, elle est devenue sans le prévoir documentariste et anthropologue visuelle. Isabelle est maintenant bien ancrée à Montréal et s'implique dans sa communauté entre autres pour la sauvegarde d'espaces verts et l'agriculture urbaine. Fervente cycliste, si elle ne discute pas vélo, elle pourra certainement vous entretenir pendant des heures sur les déchets. On pourrait croire qu'elle est tombée dedans quand elle était petite!

Articles connexes
11 commentaires
  1. Sonia at 12:41

    Bonne nouvelle! car c’est plutôt pour l’instant le no 666… :p

    En fait, est-ce que ça sera réellement recyclé, et par qui?
    Pourquoi l’accepte-t-on seulement dans un écocentre?

    • Isabelle Lemaire
      Isabelle Lemaire Auteur at 1:16

      Bonjour Sonia,

      Le projet fait un suivi serré de toute la chaîne de recyclage du polystyrène. Une fois collectée à l’écocentre, le polystyrène est acheminé à une entreprise qui le densifie et ensuite le revend sur le marché du plastique. Le polystyrène n’est présentement pas recyclé dans le bac parce qu’il est très léger et n’a pas encore une grande valeur sur le marché.

      • Sonia at 1:38

        Bonjour et merci Isabelle pour ces quelques précisions.
        Ce serait bien que pour ce projet, le polystyrène soit récupéré dans tous les écocentres! (sinon, ça fait loin pour aller le porter si on n’est pas dans cet arrondissement).
        Est-ce que c’est Cascades qui le recyclera et/ou une autre entreprise?

        • Isabelle Lemaire
          Isabelle Lemaire Auteur at 3:30

          Oui, ce serait très bien que le recyclage soit fait dans tous les écocentres de la ville! L’objectif est d’en apprendre le plus possible sur les habitudes des citoyens et de voir comment le projet pourrait être déployé à grande échelle. Ce n’est pas Cascades qui recycle le polystyrène de l’écocentre de LaSalle, mais nous utilisons tout de même du polystyrène recyclé dans certains de nos produits. Merci de votre intérêt envers le programme!

  2. Josée Parent at 1:11

    Bonjour Isabelle je demeure à Gatineau et j’aimerai savoir si je peux remettre le polystyrène que vous recyclé et qui a le logo de recyclage en dessous (sans numéro) , Merci de votre réponse et Bonne Année 2014 à toute l’équipe de Cascade.

    • Isabelle Lemaire
      Isabelle Lemaire Auteur at 8:15

      Bonjour Madame Parent,

      Malheureusement, même s’il est possible de recycler le polystyrène, la ville de Gatineau n’accepte pas le plastique numéro 6 dans la collecte sélective (bac de recyclage ramassé par la municipalité). Pour une liste complète des matières acceptées par la collecte, voir ici : http://www.gatineau.ca/docs/environnement/matieres_residuelles/depliant_recyclage.en-CA.pdf

      Le sigle de flèches avec un numéro à l’intérieur indique seulement quel type de plastique, et non si celui-ci est recyclable ou non. Je sais que l’utilisation des flèches porte à confusion, puisqu’il ressemble au signe de recyclage (mobius) mais le logo qui se retrouve sous les contenant en plastique est en fait seulement pour aider les consommateurs à identifier quel type de plastique ils ont sous la main. C’est la municipalité et les centres de recyclage qui déterminent ensuite quelles matières peuvent être recyclées ou non, selon leur seuil de rentabilité.

      Nous travaillons à mettre en oeuvre des programmes de recyclage de polystyrène, avec l’appui de citoyen comme vous, nous espérons que le polystyrène sera inclus dans la collecte sélective des municipalités du Québec, et du reste du Canada dans les prochaines années. Je vous encourage à communiquer avec vos élus pour leur souligner votre désir de pouvoir recycler vos barquettes EVOK!

      Merci de votre intérêt!

  3. Alejandro Marin at 7:00

    Bonjour Madame Lemaire,

    Je suis étudiant à la Maitrise en gestion de projets à l’ÉTS, mon projet de recherche est celui de développer un approche de gestion pour le recyclage du PSE dans la ville de Montréal. Est-ce qu’est-il possible d’avoir plus amples renseignements par rapport le projet pilot que vous avez présentement? Comment je peux m’impliquer dans ce projet avec vous ?
    Merci.

    Alejandro Marin
    alejomgil@gmail.com

  4. ILTACHE at 5:45

    bonjour Isabelle lemaire
    mon entreprise de recuperation et recyclage de carton papier et plastique pet que nous mettons en balle mais lors de notre collecte nous rencontrons beaucoup de polysterene
    qui n’interesse personne et biensur il finit dans un centre d’enfouissement
    je pense que cette matiere à de la valeur je vous demande une aide en information pour
    le polysterene je sais qu’il faut un broyeur compecteur et ç’a finit en briques mais est ce qu’il
    est interessant dans le marché international . merci j’attends vos informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook