Sotchi 2014 : mon bilan olympique

Alexandre Bilodeau, double champion olympique en ski acrobatique

De retour de Sotchi depuis quelques semaines déjà, je commence à peine à réaliser le fait que je viens de mettre la main sur le titre de double champion olympique, celui que je convoitais depuis si longtemps. C’est grâce à des partenaires comme Cascades, qui ont cru en moi dès mes débuts, que j’ai pu aller au bout de ma passion pour le ski acrobatique.

 –

Vancouver

En 2010, à Vancouver, ma première médaille olympique avait une toute autre signification. J’étais le premier athlète de l’histoire du Canada à remporter une médaille d’or en sol canadien, j’étais le petit garçon qui devenait enfin astronaute. J’avais osé rêver et tout mon travail acharné donnait enfin les résultats espérés. À ce moment, je souhaitais d’abord et avant tout savourer cette victoire et passer de bons moments là-bas.

 –

Sotchi

Quatre ans plus tard, après une année de repos en 2011 pour me recentrer sur mes priorités et trois ans d’entrainement assez intenses, j’ai abordé ma dernière expérience olympique avec un état d’esprit plutôt différent. Oui, j’allais défendre mon titre, mais j’allais surtout m’amuser. Entouré de ma famille, de mon frère, de ma fiancée et de mes amis, je souhaitais vivre avec eux l’intensité et l’excitation qui entoure cet événement. Après cette mémorable journée du 10 février, j’ai pu passer des moments exceptionnels avec mes proches et revenir assez rapidement au Québec pour en profiter avec ceux qui n’avaient pu faire le voyage, mais qui ont participé à leur manière à mon succès.


Cascades est un partenaire depuis 2001, son soutien a fait en sorte que mon rêve devienne réalité. Je reconnais l’importance de bien s’entourer et aussi le fait que le succès est finalement garant des relations que l’on bâtit.

Joyeux 50e anniversaire Cascades!
Comme quoi, dans le sport comme en affaires, la longévité a son pesant d’or.

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Alexandre Bilodeau

En devenant le premier athlète Canadien double champion olympique en ski acrobatique Alexandre Bilodeau a frappé l’imaginaire de toute une nation. L’athlète de Rosemère a eu le coup de foudre pour le ski acrobatique en voyant Jean-Luc Brassard s’exécuter à Lillehamer. Sur les traces de son idole il devient, à l'âge de 14 ans, le meilleur junior canadien en ski acrobatique. Il joint l'équipe nationale de bosses à 17 ans et connaîtra ensuite un parcours surprenant, à force de durs labeurs. Lors de la saison 2008-2009, il remporte le Championnat du monde de ski de bosses en parallèle en plus de terminer premier à la Coupe du monde. Presqu’un an après sa médaille historique, il récidive en mettant la main sur le titre de champion du monde à l’épreuve en parallèle. Suite à une saison allégée pour perfectionner sa technique et se concentrer sur ses études, son retour en 2012-2013 a été plus que convaincant, lui qui a remporté entre autre les Mondiaux en parallèle en Norvège et le Championnat canadien à Val-St-Côme en parallèle. Lors de sa dernière saison en carrière, en 2013-2014, Alexandre a terminé 2e au cours des trois premières Coupes du monde, en Finlande, à Calgary et à Deer Valley, avant de s’emparer de la première marche du podium encore une fois à Deer Valley, à Lake Placid et à Val-St-Côme. Lorsqu’Alexandre sera allé au bout de sa passion pour le ski acrobatique, il compte poursuivre une carrière dans le monde des affaires. Pour celui qui a fait de la phrase « osez rêver grand » son leitmotiv, tout laisse croire qu’il y connaîtra autant de succès.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook