50 ans déjà!

Bernard, Alain et Laurent Lemaire, cofondateurs de Cascades.

 

Il semble que c’était hier le moment où, avec l’aide de la communauté de Kingsey Falls et des Caisses Desjardins, j’ai remis en marche le vieux moulin à papier de la Dominion Paper Cie. Pourtant, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis notre décision de nous établir sur les rives de la rivière Nicolet pour lancer le projet de nos vies.

À l’époque, nous étions loin de nous douter que ce pari téméraire se transformerait en une grande aventure qui durerait dans le temps et qui nous amènerait aux quatre coins de l’Amérique du Nord et même en Europe. Mais nous étions jeunes et nous avions la volonté de réussir. Nous avons appris le métier de papetier à la dure en travaillant étroitement avec nos employés, sur le plancher de l’usine. Nos débuts ont été très modestes. Je me souviens d’ailleurs que les premières reconnaissances que nous avons données à nos employés étaient des dindes pour Noël. À cette époque, nous n’avions pas les moyens d’offrir les meilleurs salaires. C’est d’ailleurs pourquoi trois ans après avoir fondé l’entreprise, au moment où Papier Cascades commençait en enregistrer des profits, nous avons institué le partage des profits et mis de l’avant une philosophie de gestion qui repose sur la transparence, le travail d’équipe, la responsabilisation, l’initiative et la confiance mutuelle. Bref, sur le respect.

Durant la première décennie, nous avons bâti notre expertise, jeté les bases d’une diversification et entamé notre expansion au Québec. Il me semble que c’était hier le moment où nous comptions quelques dizaines d’employés et que nous avions un chiffre d’affaires d’à peine plus de 300 000 $. Aujourd’hui, nous sommes 12 000, répartis dans une centaine d’unités sur deux continents. Au cours de ces cinq décennies, nous avons donc multiplié par 500 le nombre de nos employés et par près de 13 000 notre chiffre d’affaires!

Ce succès, nous le devons d’abord à nos partenaires d’affaires qui ont cru en Cascades. Nous le devons également au fait que nous sommes restés fidèles à nos valeurs. Depuis 50 ans, Cascades fabrique des produits durables, innovants et de qualité grâce à des employés dévoués et elle le fait dans le respect des communautés et de l’environnement.

S’il y a une chose qui nous rend fiers, c’est d’avoir bâti une entreprise en santé qui a un avenir prometteur. Puissent les cinq dernières décennies constituer les fondations solides sur lesquelles Cascades continuera de grandir.

Le temps passe mais la passion demeure! Longue vie à Cascades!

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Bernard Lemaire

Bernard Lemaire est né à Drummondville (Québec) le 6 mai 1936. Issu d'une famille de 5 enfants, il a complété ses études primaires et secondaires dans sa ville natale avant de s'inscrire, en 1957, au programme de génie civil de l'Université de Sherbrooke, puis de l'Université McGill. En 1960, Bernard Lemaire se joint à l'entreprise familiale de récupération de rebuts, la Drummond Pulp and Fiber. Trois ans plus tard, il fonde Papier Cascades inc. à Kingsey Falls en compagnie de son père et de son frère Laurent. À la suite d'une première inscription à la Bourse de Montréal en 1982, la société devient Cascades inc. Pendant près de 30 ans, Bernard Lemaire occupe la présidence de l'entreprise pour ensuite la céder à Laurent Lemaire en 1992. Durant ces trois décennies, Bernard a mis à profit sa philosophie de gestion basée sur le respect des ressources humaines et l'autonomie de ses unités. Du même souffle, il initiait la stratégie d'expansion de Cascades en Amérique du Nord et en Europe. Aujourd'hui, M. Lemaire est membre du conseil d'administration de Cascades inc.

Articles connexes
2 commentaires
  1. Luc Michel at 12:19

    M. Bernard est un homme extraordinaire, en 1974 lorsqu’il a bâtit le moulin de Cabano, je venais de commencer en début d’année à conduire des semi-remorque de grande route, nous allions partout en Amérique du nord. Donc pour leur besoin, Cascades avait demander à l’entreprise ( Location PRM Leasing, filiale de Michel Transport Inc.) pour qui je travaillait, de transporter les pièces de la vieille machine à papier que M. Lemaire avait acheter a Kapuskasing en Ontario, de souvenir j’ai passé trois mois de cette été à transporter cette machinerie de l’Ontario à Cabano. Et je peux vous dire que la personne qui à décharger ma cargaison , était nul autre que M. Bernard Lemaire, Et ce qui m’a impressionné beaucoup, À chaque voyage il a pris le temps de me demander si tout allait bien à Kapuskasing. Quel homme d’une vaillance hors du commun.. Merci M. Lemaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook