Denis Paré, un homme fondamentalement bon

Denis Paré, notre socio-héros 2013

La communauté de Drummondville peut se compter choyée d’avoir parmi ses citoyens un individu aussi impliqué que Denis Paré. Trois de ses collègues de Norampac – Drummondville, Julie Martel, Line Lambert et Maria-Gorete Rodrigues, l’ont bien réalisé en nous envoyant chacune la candidature du socio-héros, et ce, sans s’en être parlées auparavant! Préposé aux matrices à découper et père de trois enfants, Denis s’investit sans relâche principalement pour le Centre Normand-Léveillé à Drummondville, qui sert de lieu de répit et de vacances pour les personnes vivant avec une déficience intellectuelle, physique ou sensorielle.

Faire le bien de main de maître

De deux à trois jours par semaine, le Cascadeur dédie ses efforts à entretenir les lieux, à encadrer des personnes handicapés dans leur réinsertion sociale et à créer, développer, concevoir et monter des projets d’envergure au profit du Centre. En plus de son horaire fixé sur des quarts de travail de 12 h, Denis travaille bénévolement comme un forcené à mettre sur pied ses idées de grandeur et à leur trouver du financement. Sa motivation : les sourires d’émerveillement que créent ses projets, petits et grands.

Jusqu’à maintenant, il a construit une piste d’hébertisme adaptée à la fois pour le Centre, mais aussi comme attraction pour les classes nature des écoles environnantes. Ce n’est pas tout! Denis a aussi dessiné les plans d’une miniferme et planifié sa construction. Celle-ci servira à stimuler la clientèle du Centre grâce à la présence de petits animaux. Le socio-héros met ses énergies dans un autre projet à l’avenir prometteur : l’arbre conteur. Les plans sont élaborés et la structure est en pleine construction. L’arbre conteur, que l’on attend officiellement à l’été 2014, consiste en une agora avec un plateau d’animation muni d’un arbre mécanique lumineux qui permettra de raconter des histoires aux gens lors d’événements. L’arbre servira à favoriser la lecture et à capter l’intérêt des personnes handicapées pour le conte. De plus, cette incroyable structure d’arbre renfermera une bibliothèque accessible aux résidents du Centre. C’est dire que Denis fait tout en son pouvoir pour rendre le séjour de ces gens le plus divertissant possible.

Généreux été comme hiver

Malgré ce projet colossal, le Cascadeur s’engage dans plusieurs comités organisateurs de causes diverses. Depuis les 20 dernières années, il s’est impliqué dans la mise sur pied d’une quinzaine de fêtes de Noël pour le bureau, mais aussi pour les enfants de ses collègues. Durant l’été, Denis aide à organiser le tournoi de golf « Sous les étoiles » au profit du Centre communautaire Pierre-Lemaire, lequel offre des cours, des ateliers et des formations pour les gens de tous âges résidant à Drummondville. Évidemment, Denis s’engage annuellement dans l’organisation du tournoi de golf au profit du Centre Normand-Léveillé. Le socio-héros donne aussi de son temps pour la mise en place de la grande fête de la Saint-Jean-Baptiste de sa ville, pour préparer un campement en vue de la marche du « Relais pour la vie » et pour accompagner des adolescents âgés entre 12 et 15 ans lors d’échanges culturels Québec-Alberta.

Une richesse rare de nos jours

Ami précieux, collègue dévoué et citoyen exemplaire, Denis incarne un modèle de générosité remarquable pour tous. Il a remis son chèque de 1 000 $ au Centre Normand-Léveillé puisque le projet de l’arbre conteur lui tient beaucoup à cœur.  Pour reprendre les mots de sa collègue Line Lambert : « [C’est] très beau de donner du temps, car souvent notre rythme de croisière dans la vie est rapide. Prendre le temps de donner du temps, c’est de donner une richesse rare en 2013. » Bravo, Denis, pour l’apport exceptionnel à ta communauté!

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Marie-Eve Chapdelaine

Marie-Eve Chapdelaine est spécialiste en développement durable et œuvre au sein de Cascades depuis 2006. Elle s’intéresse particulièrement à la sensibilisation de la population et à l’évolution des comportements face aux enjeux environnementaux et sociaux. De par son rôle chez Cascades et son expertise du sujet, Marie-Eve informe, oriente et accompagne ses collègues afin que l’entreprise maintienne sa position de leader en matière de développement durable. Elle a décroché un premier diplôme universitaire en communication publique à l'Université Laval et poursuit actuellement sa formation à la maîtrise en environnement à l'Université de Sherbrooke. « J'ai toujours eu un grand intérêt pour la cause environnementale, mais aussi pour les enjeux sociaux. Le développement durable permet de suivre les deux milieux à la fois. Que demander de plus que de travailler pour Cascades, une entreprise phare en la matière qui est ouverte à mettre en place une multitude de mesures pour améliorer ses performances et maintenir son leadership. » Enfin, parce qu'elle croit que chaque citoyen a le devoir de faire avancer son milieu de vie, Marie-Eve a aussi à cœur de s’impliquer socialement, ce qui l’amène à siéger à plusieurs conseils d’administration et comités sectoriels.

Articles connexes
1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook