L’hivernisation : chez Cascades comme à la maison!


Dans les régions situées plus au nord, nous vivons au gré des saisons et c’est maintenant l’hiver qui s’amorce. Plusieurs redoutent le temps où il faudra s’habiller chaudement pour sortir dehors, mais nombreux sont ceux qui sous-estiment l’arrivée de la saison froide et la préparation que cela implique.
L’hivernisation d’une propriété est très importante si on veut en réguler la température et ainsi éviter une augmentation des coûts durant la période hivernale. En effet, comme le démontre le graphique ci-dessous, environ 65 % de la consommation d’énergie est consacrée au chauffage de la maison en période plus froide. Les pertes de chaleur ont donc un grand impact sur le total de la facture.

 

Voici quelques conseils à suivre :


1. Tout d’abord, abaisser la température des thermostats de quelques degrés la nuit ou lorsque nous sommes absents permet des économies de chauffage de 5 % à 15 %[1].


2. De plus, laisser les rideaux ouverts pendant la journée permet de laisser entrer la lumière et de réchauffer ainsi la maison, tandis que de les fermer pendant la nuit crée une couche isolante supplémentaire.


3. Afin de conserver la chaleur à l’intérieur, il est également important que les fenêtres et les portes soient bien isolées. Il importe de vérifier les endroits où le froid peut s’introduire, tels que les fissures, les prises électriques et les plafonniers.


4. Enfin, il faut éviter la surutilisation des évacuations de hottes de cuisinières et des ventilateurs de salles de bain pour minimiser la quantité d’énergie envoyée à l’extérieur.


Et chez Cascades?

Or, toute cette préparation doit aussi se faire en usine! Tout comme à la maison, les unités de Cascades subissent les contrecoups de nos hivers. En effet, la consommation totale d’énergie en hiver est environ 7 % supérieure à celle de l’été, ce qui représente plus de 3 millions de dollars supplémentaires. Heureusement, il existe aussi différentes solutions en industrie afin de nous permettre de maîtriser les coûts additionnels reliés aux températures froides.


En plus de valider que la maintenance soit faite sur les systèmes de chauffage, il est important de s’assurer que tous les thermostats soient fonctionnels et que les températures soient appropriées. Ensuite, il faut faire l’inspection des trappes à vapeur afin d’empêcher les éléments de chauffage de geler ou même de fendre. L’inspection des filtres à air doit aussi être réalisée pour s’assurer de conserver un débit adéquat.


Pour éviter les pertes de chaleur, il convient de vérifier si l’isolation est devenue désuète et d’en ajouter si nécessaire. S’assurer que les fenêtres et les portes soient bien fermées et que les coupe-froids soient bien étanches est aussi très important.


Dans le même ordre d’idées, mettre en arrêt les systèmes d’échappement vers l’extérieur qui ne sont pas nécessaires, réduire le nombre de changements d’air à l’heure et fermer et/ou couvrir les entrées d’air qui ne sont pas requises pour un bon fonctionnement peuvent aussi permettre d’économiser de l’énergie.


Ainsi, autant à la maison qu’en usine, de petites actions peuvent être posées afin de minimiser l’impact de l’hiver et des coûts qui y sont associés. Après tout, l’efficacité énergétique, c’est payant!

PHOTO SOURCE : coutsenergie.aee.gouv.qc.ca


[1] cmhc-schl.gc.ca

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Cynthia Marchand

Cynthia Marchand est stagiaire chez Cascades Groupe d’intervention en énergie (GIE). Elle étudie présentement en génie biotechnologique à l’Université de Sherbrooke. Pourquoi a-t-elle choisi le GIE? «Cela me permet de parfaire mes connaissances en efficacité énergique, ce que je trouve très important dans un milieu industriel. Les gens ont tendance à sous-estimer les gains qu’il est possible de faire alors que l’achat d’énergie représente une partie très importante des coûts d’une usine.» Avec l’expérience acquise au sein de ce groupe, Cynthia espère ainsi pouvoir jouer un rôle clé dans sa future profession en mettant à l’avant l’intérêt qu’elle porte pour l’efficacité énergétique.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook