L’Équipe de Traitement des EAux de l’Université Laval (ÉTEAUL) : portrait d’une équipe de jeunes visionnaires écolos

L’Équipe de Traitement des EAux de l’Université Laval (ÉTEAUL)

Cascades commandite année après année des projets novateurs et écoresponsables qui tiennent à cœur et inspirent les Cascadeurs. Cette semaine, notre équipe a choisi de mettre en lumière une équipe d’étudiants de l’Université Laval issus des programmes de baccalauréat en génie des eaux et en génie chimique. Portrait d’une équipe de jeunes visionnaires écolos.

L’Équipe de Traitement des EAux de l’Université Laval (ÉTEAUL) a comme objectif d’acquérir une expérience concrète de conception et de construction d’un système de traitement d’eau en participant à une compétition interuniversitaire.

La Mid-Pacific Water Treatment Competition est une compétition en traitement des eaux chapeautée par l’American Society of Civil Engineers (ASCE) qui aura lieu en Californie durant le weekend de Pâques. « Cette compétition nous permet  de nous initier de manière autonome à un projet d’ingénierie complet et multidisciplinaire », souligne Mariève Boulanger, étudiante en génie chimique et capitaine de l’Équipe de Traitement des EAux de l’Université Laval.

La mission de L’ÉTEAUL?

Participer à un projet de conception, de rédaction et de communication dans le domaine de l’eau en plus de connaître l’expertise dans le domaine de l’eau au Québec. « Cette expérience est unique. Elle nous permet de découvrir un domaine fascinant  et  une priorité qui grandira certainement avec le temps. », déclare avec enthousiasme Mariève Boulanger.


Comment ça fonctionne?

Quelques mois avant la rencontre, un scénario est distribué aux équipes. Cette année, le scénario consiste à traiter un effluent provenant d’une rivière fortement chargée en particules organiques et en résidus provenant du ruissellement des champs agricoles. L’objectif du traitement : obtenir une eau de qualité potable afin de laver une cargaison de salades fraîches qui sera consommée peu après l’expédition. Le jour de la compétition, le système de filtration doit être conçu et doit traiter l’effluent en moins de 30 minutes. Seuls les matériaux proposés par les organisateurs peuvent être utilisés pour la conception de ce système de traitement d’urgence. Les équipes sont jugées sur une multitude de critères en lien avec le design du filtre, la qualité et la quantité d’eau récupérée, le rapport technique et la présentation du design.

Vous souhaitez suivre les avancements du projet? Vous êtes intéressés à encourager l’ÉTEAUL? Visitez-les au www.eteaul.com ou suivez-les sur Facebook.

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Florence Côté-Fortin

Florence est conseillère en communication chez Cascades depuis 2014. Elle a obtenu un baccalauréat en communication, rédaction et multimédia - Profil coopératif de l’Université de Sherbrooke. Curieuse de nature, ses tâches de conseillère en communication l’amène à en apprendre tous les jours sur divers sujets. « J’aime partager avec des Cascadeurs qui œuvrent dans des domaines complètement différents du mien. Je crois que cette qualité est nécessaire lorsqu’on travaille dans des domaines reliés aux communications. Je suis fière de travailler pour une entreprise responsable, humaine et transparente. Cascades possède une couleur bien a elle, c’est, à mon avis, un fleuron au Québec. »

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook