Des kilomètres à BIXI grâce à Moisson Montréal

Bernard, Alain et Laurent Lemaire au volant de Bixi! Crédit photo : Bernard Brault

 

Les organisations sont de plus en plus nombreuses à s’engager à diminuer l’empreinte environnementale des événements qu’elles organisent. Une des mesures les plus courantes : compenser les émissions de CO2 générées durant l’événement par une plantation d’arbres, orchestrée par un organisme certifié. Un arbre absorbe en moyenne à lui seul 20 kg de CO2 par année!1 Cascades effectue cette compensation entre autres pour le Tournoi de golf BRP-Cascades, en plus de mettre les arbres à l’honneur dans plusieurs initiatives, entre autres celle-là et celle-ci.

Redonner à la communauté montréalaise

L’assemblée générale des actionnaires de Cascades avait lieu le 7 mai 2015. Lors de chaque édition annuelle, nous mettons en œuvre des mesures pour que l’événement soit respectueux de l’environnement et des gens. Nous cherchions cette année une nouvelle façon de nous engager positivement envers la communauté locale. Comment redonner aux citoyens de Montréal, ville qui accueille notre événement cette année? Pouvons-nous trouver une façon originale de réduire l’impact des déplacements occasionnés par notre assemblée? L’idée retenue par notre équipe : offrir à un organisme local un lot d’abonnements au service de vélo BIXI, qui seront redistribués à leurs bénévoles ainsi qu’aux gens à qui elle vient en aide.

Moisson Montréal, partenaire durable

Cascades s’est tournée vers Moisson Montréal que nous soutenons par des dons de divers produits pour l’accompagner dans cette initiative. Pourquoi Moisson Montréal? Le développement durable s’incarne dans la nature même des activités de l’organisme, qui récupère de la nourriture pour la redistribuer aux gens dans le besoin. « Nous récupérons en moyenne 1 500 kilos de nourriture par mois de chacun de nos supermarchés partenaires. 95 % sont redistribués et 3,5 % ont une seconde vie, entre autres par le compostage », affirme Jonathan Rodrigue, directeur, développement des affaires, relation communautaire et immobilisation, chez Moisson Montréal. Ce n’est pas tout : l’organisme veille actuellement à réduire l’empreinte écologique de ses déplacements, par l’installation de bornes électriques pour ses camions et l’électrification de sa flotte de véhicules. La vision de l’organisme en fait donc un partenaire de choix.

  Crédit photo : Moisson Montréal

Coup de pouce et coups de pédales

Ainsi, Moisson Montréal se chargera de distribuer les abonnements annuels que Cascades lui remettra après son assemblée générale. La quantité d’abonnements offerte couvrira approximativement, en kilomètres à vélo, la distance à voiture équivalente aux CO2 générés par l’événement. En se basant sur les éditions précédentes, Cascades prévoit qu’une quantité d’environ 4 tonnes de CO2. sera engendrée. Sachant qu’un BIXI est utilisé en moyenne 2,6 km par déplacement, et qu’une voiture intermédiaire émet 0,20 kg de GES par 1 km d’utilisation, Cascades s’engage à offrir au moins 55 abonnements annuels. Suzanne Blanchet, vice-présidente principale, développement corporatif chez Cascades, précise que « bien que cette nouvelle initiative ne soit pas certifiée comme mesure compensatoire des CO2, nous croyons aux retombées positives qu’elle aura pour la communauté montréalaise.  Nous sommes heureux de permettre à des gens dans le besoin, ou encore aux bénévoles qui les soutiennent, d’avoir accès gratuitement à un mode de transport écologique ».

1 – Source : http://quebec.sierraclub.ca/scolaire/primaire/activite/

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Isabelle Plouffe

En tant que conseillère en communication, Isabelle participe à une variété de projets au sein de Cascades. Dans le passé, elle s’est vue confier la gestion de projets tels que le lancement de l’entreprise sur les médias sociaux et le développement d’une stratégie d’attraction de la relève. Plus récemment, elle s’est jointe au service de développement durable et soutient actuellement l’entrepris en matière de communication interne. « J’ai la chance de travailler sur des projets novateurs où la dimension humaine est au premier plan. » Isabelle est diplômée d’un baccalauréat en administration des affaires et d’un certificat en communication organisationnelle. Elle a débuté son aventure chez Cascades en 2006.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook