Écoatelier no 1 : la petite serre

 

Votre bac de récupération est une véritable mine d’or! Plusieurs contenants et emballages peuvent être réutilisés ou transformés avec un peu d’imagination. Bricoler avec les enfants stimule leur créativité en plus de leur transmettre les bonnes pratiques en matière de réutilisation et de récupération.

Pour l’écoatelier no 1, nous vous proposons la création d’une petite serre fabriquée à l’aide d’un contenant de plastique et de mandrins de carton. Voici comment procéder :

 

MATÉRIEL 

    • Contenant en plastique (plat de croissants vide)
    • Mandrins en carton (rouleaux de papier de toilette vides)
    • Graines
    • Ciseaux
    • Crayon ou bâton en bois (pour faire des trous dans la terre)
    • Petite pelle
    • Cuillère
    • Terre
    • Vaporisateur ou arrosoir
    • Eau

ÉTAPE 1

Couper les mandrins, avec les ciseaux, pour qu’ils puissent entrer facilement dans le contenant de plastique. Laisser environ 1 po ½ entre le couvercle du contenant et le mandrin afin de laisser assez d’espace pour que la plante pousse    librement.

ÉTAPE 2

Ajouter la terre au fond du contenant.

ÉTAPE 3

Mettre les mandrins à l’intérieur du contenant, puis les remplir de terre à l’aide d’une cuillère.

ÉTAPE 4

Faire de petits trous avec un crayon avant d’y ajouter les graines (vérifier sur l’emballage à quelle profondeur les graines doivent être plantées).

 

ÉTAPE 5

Ajouter 1 ou 2 graines par mandrin.

ÉTAPE 6

Recouvrir les graines de terres et faire une petite pression.

ÉTAPE 7

Arroser le tout. Attention pour ne pas détremper la terre!

ÉTAPE 8

Fermer le contenant et le déposer près d’une fenêtre ensoleillée!

Vous avez des idées de bricolage à suggérer? N’hésitez pas à nous les proposer!

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Anne-Marie Gingras

Anne-Marie est conseillère en communication chez Cascades depuis 2011 et maintenant gestionnaire de communauté. Elle a obtenu un baccalauréat en communication publique de l'Université Laval ainsi qu'un certificat en marketing de l'Université de Trois-Rivières. Ses tâches de gestionnaire de communauté l’amènent constamment à partager auprès du grand public les innovations de l’entreprise et l’implication de celle-ci dans les collectivités où elle est établie. « Je suis très heureuse d’avoir la chance de travailler pour une entreprise responsable, humaine et transparente. C’est une grande source de fierté! Les médias sociaux nous permettent maintenant d’interagir avec la population et c’est un contact privilégié que nous possédons. Cascades est une entreprise qui laisse beaucoup de place à la créativité et à l’initiative, ce qui nous permet de progresser dans un environnement de travail très stimulant. »

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook