Fêtes d’enfants : réflexion d’une mère pour réduire la surconsommation

Comment célébrez-vous l’anniversaire de vos enfants?

 

« Oh non, mon enfant a une fête d’amis ce week-end et je dois trouver un cadeau! » J’ai si souvent entendu ce « oh non » bien senti que lorsque ma fille a été en âge d’avoir des fêtes avec ses amis, je me suis dit que leurs parents ne diraient pas ça. J’ai réglé la question simplement : pas de cadeau. Depuis, je connais plusieurs parents qui ont emboîté le pas, du moins, dans mon patelin, à Richmond, en Estrie, au Québec.

Il y a deux semaines, ma fille a célébré son 7e anniversaire. Je lui ai suggéré un nouveau concept : « Que dirais-tu si on demandait à tes amis d’apporter des denrées (en expliquant la définition du mot « denrées »!) pour que tu puisses ensuite les remettre à un organisme de dépannage alimentaire? Au lieu de recevoir, c’est toi qui donneras. » Elle a dit oui, peut-être sans trop comprendre la nature de ce geste. Depuis, à mon grand étonnement, son histoire a fait jaser, pour même se retrouver sur la page couverture de notre journal régional. Cette visibilité a amené d’autres parents à me partager des idées similaires, que je vous partage à mon tour.

Lors du prochain anniversaire, demandez aux amis d’apporter :
  • Un livre d’enfant usagé, tiré de votre bibliothèque personnelle, pour ensuite le remettre à une bibliothèque municipale ou encore à un organisme qui organise des ventes annuelles de livres usagés pour récolter des fonds
  • Un vêtement usagé pour remettre à une friperie à but non lucratif ou encore à Certex.
  • Un jouet usagé pour remettre à des organismes locaux qui en font la collecte, par exemple pour les paniers de Noël. Réno-Jouets, à Québec, le fait.

À chaque fois, organisez une rencontre entre un représentant de l’organisme et votre enfant afin de le sensibiliser à la réalité de sa communauté.

Des activités faciles et peu coûteuses

Du côté des activités à faire avec les amis, nul besoin de dépenser de grosses sommes en piñata, en sacs cadeaux et en jouets de toutes sortes. Nous avons réalisé une petite serre avec des matériaux destinés au bac de récupération. Les enfants ont adoré jouer dans la terre et planter des semences, en plus de repartir avec un souvenir qui ne prendra pas la voie des poubelles. Vous pouvez aussi jouer aux petits chefs en préparant avec les enfants une recette en pot. Ils repartiront avec un souvenir gourmand à savourer ultérieurement.

 

Vous avez d’autres idées? Merci de les partager. Ça pourrait inspirer bien des parents!

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Marie-Eve Chapdelaine

Marie-Eve Chapdelaine est spécialiste en développement durable et œuvre au sein de Cascades depuis 2006. Elle s’intéresse particulièrement à la sensibilisation de la population et à l’évolution des comportements face aux enjeux environnementaux et sociaux. De par son rôle chez Cascades et son expertise du sujet, Marie-Eve informe, oriente et accompagne ses collègues afin que l’entreprise maintienne sa position de leader en matière de développement durable. Elle a décroché un premier diplôme universitaire en communication publique à l'Université Laval et poursuit actuellement sa formation à la maîtrise en environnement à l'Université de Sherbrooke. « J'ai toujours eu un grand intérêt pour la cause environnementale, mais aussi pour les enjeux sociaux. Le développement durable permet de suivre les deux milieux à la fois. Que demander de plus que de travailler pour Cascades, une entreprise phare en la matière qui est ouverte à mettre en place une multitude de mesures pour améliorer ses performances et maintenir son leadership. » Enfin, parce qu'elle croit que chaque citoyen a le devoir de faire avancer son milieu de vie, Marie-Eve a aussi à cœur de s’impliquer socialement, ce qui l’amène à siéger à plusieurs conseils d’administration et comités sectoriels.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook