Articles difficiles à recycler : les piles et les CD

recyclage_pile

 

Nos habitudes de récupération, bien qu’elles ne soient pas toujours exemplaires, sont assez bien ancrées dans notre quotidien. Certains objets ne sont malheureusement pas acceptés par la collecte sélective, mais ne doivent pas terminer au site d’enfouissement pour autant! Plusieurs organismes recyclent des objets pour leur donner une 2e vie ou pour les gérer de façon responsable. Voyons voir ce qu’on fait avec les piles et les CD : il est facile de les accumuler, à la maison ou au boulot, pour ensuite s’en départir adéquatement.

 

LES PILES

Les piles ne vont pas dans le bac de récupération et encore moins au site d’enfouissement! Elles peuvent toutefois être recyclées auprès de points de chute identifiés dans les entreprises, les commerces et certains organismes.

 

Pourquoi est-il important de les recycler adéquatement?

Les piles peuvent contenir des métaux dangereux pour l’environnement comme le plomb et le mercure. Toutefois, lorsqu’elles sont recyclées comme il se doit, certains métaux peuvent être utilisés pour fabriquer de nouveaux produits.

Au Québec, 94 % des piles se retrouvent au site d’enfouissement chaque année, ce qui représente près de 4000 tonnes de métaux lourds. Il est temps d’agir!

 

Points de collecte

  • Écocentre : Les écocentres acceptent les piles. Repérez le centre le plus près de votre domicile et informez-vous auprès de celui-ci!
  • Appel à recycler : L’organisme a créé le plus grand programme de recyclage de piles au Canada et aux États-Unis. En plus des piles, celui-ci récupère les téléphones cellulaires au Canada. Trouvez le centre de collecte près de chez vous. Vous souhaitez implanter un point de collecte au travail ou dans un organisme? C’est ici!
  •  Pile pour la vie : Cette organisation propose de recycler les piles dans le cadre d’une campagne de financement. Elle lance même un défi aux équipes de hockey du Québec. Qui ramassera le plus de piles? Consultez leur site web pour obtenir toute l’information.

 

 

LES CD ET LES DVD

Actuellement, les CD et les DVD ne sont pas acceptés par la collecte sélective au Québec. Toutefois, il existe quelques options pour s’en défaire!

  • CD musicaux 

S’ils sont encore bons (pas les artistes, mais les CD), donnez-leur une 2e vie! Déposez-les à l’Armée du Salut, chez Renaissance ou chez un autre organisme communautaire qui récupèrent les objets. À Kingsey Falls, l’événement Troc et échange est organisé depuis 4 ans durant la Semaine québécoise de réduction des déchets qui se tiendra du 23 au 25 octobre 2015. C’est un excellent endroit pour se départir de petits objets du genre!

  •  CD et DVD 

S’ils contiennent des données désuètes, s’ils sont égratignés ou tout simplement si vous voulez vous en départir, voici quelques adresses :

 

Montréal et environs
ECOSYS CANADA INC.
EXXELL POLYMERS
Computation
TARGRAY TECHNOLOGY INTERNATIONAL INC.

Québec
Arteau récupération ltée

Sherbrooke
Clinique électronique

 

Best Buy (Des boîtes sont installées dans les succursales.)

 

meuble_récupérationAU BOULOT

Chez Cascades, nous avons installé une unité de récupération permettant aux employés de rapporter plusieurs objets à recycler. On y ramasse les attaches à pain, les canettes, les bouchons de liège, de bière, les goupilles, les ampoules fluocompactes, les CD et les piles. C’est tellement pratique et facile pour les employés. On adore!

 

Y a-t-il d’autres objets qui vous embêtent lorsque vient le temps de s’en départir? Écrivez-vous! Ils feront peut-être l’objet d’un prochain billet de blogue!

 

 

 

Sources :
http://pilepourlavie.org/recyclage-de-piles/
http://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/upload/publications/cd-dvd-cass-disq.pdf
http://pilepourlavie.org/recyclage-de-piles/
vieenvert.telequebec.tv/sujets/393/recyclage-cd-dvd
http://www.ztele.com/articles/petit-guide-du-recyclage-techno-piles-cellulaires-et-autres-gadgets-1.47457

 

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Anne-Marie Gingras

Anne-Marie est conseillère en communication chez Cascades depuis 2011 et maintenant gestionnaire de communauté. Elle a obtenu un baccalauréat en communication publique de l'Université Laval ainsi qu'un certificat en marketing de l'Université de Trois-Rivières. Ses tâches de gestionnaire de communauté l’amènent constamment à partager auprès du grand public les innovations de l’entreprise et l’implication de celle-ci dans les collectivités où elle est établie. « Je suis très heureuse d’avoir la chance de travailler pour une entreprise responsable, humaine et transparente. C’est une grande source de fierté! Les médias sociaux nous permettent maintenant d’interagir avec la population et c’est un contact privilégié que nous possédons. Cascades est une entreprise qui laisse beaucoup de place à la créativité et à l’initiative, ce qui nous permet de progresser dans un environnement de travail très stimulant. »

Articles connexes
3 commentaires
  1. Katia at 3:06

    Nous pouvons apporter les DVD et les CD aux éco-centres ainsi que les cassettes vidéo et audio, qu’ils démontent eux-même, jettent le ruban et recyclent le plastique. Se serait important de le mentionner dans votre article. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook