Cascadeur en vedette : Stéphane Morasse, spécialiste des matériaux

Morasse

 

Cascades c’est près de 11 000 femmes et hommes travaillant dans plus de 90 unités d’exploitation situées en Amérique du Nord et en Europe. Parmi tous ces Cascadeurs, on trouve des gens aux personnalités et aux profils tous plus différents les uns que les autres : des mères de famille, des jeunes professionnels, des sportifs, etc. Ce mois-ci, notre équipe a choisi de mettre en lumière Stéphane Morasse, spécialiste des matériaux au Centre de Recherche et développement de Cascades.

 

Quelle est ta formation?

Certains vont penser que je ne comprends pas rapidement, étant donné toutes ces années à l’Université, mais la vraie raison est que j’aime vraiment apprendre et comprendre comment les choses fonctionnent. Donc, dans l’ordre, j’ai un baccalauréat en physique, une maitrise en physique, un bac en chimie et finalement et un doctorat en chimie; tous obtenus à l’Université de Sherbrooke.

 

Quel est le titre de ton poste actuel chez Cascades?

Je suis spécialiste des matériaux au Centre de recherche et développement. Cela m’amène à « toucher » à tous les produits que Cascades fabrique, que ce soit pour expliquer pourquoi nos matériaux (fibre, pâte, papier, plastique, laminé, extrudé, couché…) se comportent de telle ou telle façon à l’application ou bien pour le développement de nouveaux produits.

 

Quel a été ton parcours dans l’entreprise?

J’ai débuté le 3 janvier 2000 au Centre de recherche (CRD) comme chimiste, puis j’ai été directeur du Centre technique et développement de Norampac à Mississauga de 2003 à 2007. Ensuite, j’ai fait retour à Kingsey Falls comme superviseur du Groupe Produits au CRD jusqu’en 2013 et, depuis ce temps, je suis toujours basé au CRD comme spécialiste des matériaux.

 

Ton travail t’a amené à voyager. Comment s’est passée ton expérience?

Nous avons passé quatre ans et demi à Mississauga, en Ontario, et je considère que c’est la plus belle expérience qui m’ait été offerte autant pour le travail que sur le plan personnel (après mon voyage de noces bien sûr). Une expérience enrichissante, à plusieurs niveaux, ne serait-ce que pour mes enfants qui sont maintenant parfaitement bilingues, ou pour la découverte et l’adaptation à d’autres cultures…élargir ses horizons quoi! Il y a eu évidemment un « gros travail d’équipe » dans cette aventure et j’ai la chance d’avoir une épouse formidable, Sophie, sans qui tout cela n’aurait pas été possible (J).

 

Quelle est la réalisation dont tu es le plus fier?

Hum, je suis vraiment très fier de mes enfants, déjà 2 de nos 3 enfants seront à l’Université cet automne (Yé, ils partiront de la maison…oups). Bon, c’t’une petite blague, sincèrement, il y a bien des projets dont je suis très fier, mais je crois que le plus important, c’est qu’encore après plus de 15 ans comme Cascadeur, je puisse encore me renouveler dans mon travail et continuer à aider Cascades à faire des choses différentes.

 

Stephane_Morasse

 

Parle-nous un peu de tes passions.

Le vélo, pour moi c’est vraiment un moment de détente, même en train de monter une côte qui ne finit pas de monter, c’est toujours un plaisir renouvelé. J’aimerais beaucoup visiter certains pays d’Europe à vélo ou encore le sud des États-Unis, mais c’est encore au stade de projet pour le moment. J’aime bien aussi la course à pieds, le trekking, le ski alpin ou encore faire du kayak sur un beau lac.

 

On nous a dit que tu t’intéressais à l’astronomie. Peux-tu nous en dire un peu plus?

Mon livre de chevet préféré est un livre d’astrophysique. C’est un réflexe, à n’importe quel soir étoilé, ou le matin très tôt, je lève la tête, je regarde les étoiles de mes constellations préférées selon la saison et ensuite je rentre. De mai à octobre j’aime bien pointer mon petit télescope (Maksutov, 127 mm) dans un beau ciel étoilé, regarder les anneaux de Saturne, la tache rouge de Jupiter, un amas d’étoiles dans Hercule…d’abord, avoir la satisfaction de trouver l’objet céleste en question, sans GPS bien sûr! Admirer et entendre les enfants s’exclamer : Ah wow, c’est donc ben malade…ce genre de chose.

 

Si tu avais à décrire Cascades en 3 mots, quels seraient-ils?

Humain, opportunité et respect. Dans l’ordre ou dans le désordre.

 

Comme nos Cascadeurs ont pour la plupart la fibre écologique, mais qu’il n’y a personne de parfait… Quelle est ta confession environnementale? On jase, là.

J’avoue que même si j’habite à Kingsey Falls, à quelques minutes à pieds du bureau, je prends parfois l’auto pour aller travailler et que j’aime ça.

 

Tout comme Stéphane, vous aimeriez faire partie de la grande famille Cascades? Consultez la liste de nos offres d’emplois et postulez dès maintenant!

 

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Anne-Marie Gingras

Anne-Marie est conseillère en communication chez Cascades depuis 2011 et maintenant gestionnaire de communauté. Elle a obtenu un baccalauréat en communication publique de l'Université Laval ainsi qu'un certificat en marketing de l'Université de Trois-Rivières. Ses tâches de gestionnaire de communauté l’amènent constamment à partager auprès du grand public les innovations de l’entreprise et l’implication de celle-ci dans les collectivités où elle est établie. « Je suis très heureuse d’avoir la chance de travailler pour une entreprise responsable, humaine et transparente. C’est une grande source de fierté! Les médias sociaux nous permettent maintenant d’interagir avec la population et c’est un contact privilégié que nous possédons. Cascades est une entreprise qui laisse beaucoup de place à la créativité et à l’initiative, ce qui nous permet de progresser dans un environnement de travail très stimulant. »

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook