L’Halloween n’a pas à être terrifiante pour l’environnement…

 

La quantité de déchets associée à la fête de l’Halloween a de quoi terrifier notre pauvre planète. Les décorations en plastique, les masques en vinyle, les contenants en forme de citrouille de même que les costumes génèrent un niveau effrayant de gaspillage.

 

Selon le Conseil canadien du commerce de détail, la famille canadienne type prévoit dépenser en moyenne 75 $ en achats relatifs à l’Halloween. Toute cette consommation laisse derrière elle une importante empreinte écologique et beaucoup de déchets.

 

Cette année, faites plaisir à l’environnement et à votre portefeuille en célébrant une Halloween « verte »… Un soupçon de prévoyance et de planification et le tour est joué! Voici quelques trucs pour vous faciliter la tâche :

  • Soyez créatifs et fabriquez votre propre costume. Il est toujours possible de dénicher de beaux costumes d’Halloween en fouillant parmi les bricolages et les bacs de jouets. Certaines personnes peuvent avoir des capes, des casques de pompier, des diadèmes, des baguettes magiques, des déguisements de médecin, des ailes de fée et des bijoux qui, mis ensemble, peuvent composer un costume unique en son genre. Un cache-œil peut faire partie d’un costume de pirate, alors que des cartes à jouer et des tours de magie peuvent faire de vous un magicien. Les possibilités sont infinies!
  • Optez pour du maquillage d’origine naturelle. Créez votre sang, vos bleus et vos teintures avec des ingrédients de votre garde-manger comme de la farine, de la fécule de maïs, du sirop et du colorant alimentaire.
  • Dites non aux masques de vinyle et aux fausses dents. Ces plastiques peuvent contenir du plomb et des phtalates. De quoi vous faire vraiment peur!
  • Recherchez des costumes d’occasion auprès de votre friperie locale. Leur prix sera moindre que si vous les achetiez neufs.
  • Louer un costume représente une excellente idée! Vous pouvez ainsi changer de costume chaque année et ce, sans générer de déchets!
  • Si vous optez tout de même pour un costume neuf, choisissez-en un composé de matériaux naturels et non toxiques comme le coton biologique, la laine, la soie ou le chanvre. Sélectionnez un costume résistant qui peut être porté encore et encore – par un frère ou une sœur ou par un autre enfant. Quand vous souhaitez vous débarrasser de vos costumes, vous pouvez les donner à votre friperie locale ou encore, les vendre par l’entremise d’un site de petites annonces classées comme Kijiji ou Craigslist.
  • N’oubliez pas les sacs pour les friandises. Cette année, créez des sacs réutilisables en ayant recours à de vieilles taies d’oreillers et laissez vos enfants les décorer avec de la peinture, des paillettes et tout autre article de bricolage disponible à la maison. Encore mieux : réutilisez ces sacs l’an prochain!
  • Vous souhaitez décorer votre maison? Dans le même esprit que vos costumes, créez vos propres décorations d’Halloween! Inspirez-vous sur Pinterest! Tirez profit de votre matériel d’art plastique et de votre bac de recyclage et mettez-vous au travail. Les boîtes à œufs et les boîtes de conserve recyclées sont tout indiquées pour fabriquer des chauves-souris et des araignées (peignez les alvéoles en noir, insérez-y des cure-pipes noirs et ajoutez des yeux effrayants). Découpez des pierres tombales dans des boîtes de carton ou créez des toiles d’araignée à partir de fil ou de corde. Décorez à l’aide de branches, de feuilles mortes et de citrouilles. La beauté de la chose, c’est que toutes ces décorations peuvent être mises au compost après l’Halloween!

 

Joyeuse Halloween « verte » à tous!

 

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Prabhjit K. Banga

Le parcours environnemental de Prabh a débuté en 1992, lorsqu’elle s’est découvert une passion pour le mieux-vivre vert après le visionnement du film d’animation Les Aventures de Zak et Crysta dans la forêt tropicale de FernGully. Férue de l’environnement depuis plus de 20 ans, elle cultive le développement durable tant dans sa vie personnelle que professionnelle. Elle a obtenu une maîtrise en gestion des ressources et de l’environnement de l’université Dalhousie (Halifax, Nouvelle-Écosse) en plus de détenir un diplôme de premier cycle en études environnementales de l’université McMaster (Hamilton, Ontario). Au cours de sa maîtrise, Prabh s’est attardée aux modèles actifs de reddition de compte en matière de durabilité, au marketing social en milieu communautaire, à l’écoefficacité et aux pratiques de gestion des déchets. Elle est actuellement directrice du développement stratégique et de la durabilité auprès de l’aéroport Toronto Pearson; à ce titre, elle dirige le développement et la mise en œuvre de la stratégie de durabilité de l’organisation. Prabh aime lire et écrire à propos de l’environnement et elle a à cœur de partager ses conseils et sa passion pour les modes de vie durables.

Articles connexes
2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook