Le polystyrène : recyclable ou non?

Blogue_polystyrène-4

 

Le polystyrène, ce fameux plastique no.6 qui, théoriquement, est recyclable à 100 %, n’est recyclé qu’à 17 % actuellement au Québec. J’entends déjà la question : pourquoi? Eh bien, l’enjeu est principalement lié au poids du matériel. Le polystyrène est très léger! Sa constitution, pourtant si utile et efficace lorsqu’il est question d’emballage alimentaire, devient problématique sur le plan de la rentabilité lors du transport. Ça coûte cher, transporter de l’air! Comme le polystyrène peut en contenir jusqu’à 95 %, il prend beaucoup de place en chargement par rapport à ce qu’il peut rapporter. Le retour sur investissement n’est donc pas attirant pour les récupérateurs.

 

Heureusement, cette situation est en train de changer. Des technologies novatrices se développent et font leurs preuves pas à pas afin de rendre le recyclage du polystyrène plus accessible. Elles permettent de compresser et de densifier ce matériau, réduisant par le fait même les coûts de transport jusqu’à 97%.[1]

 

Pourquoi le recycler?

Le polystyrène s’avère, malgré certaines croyances, un matériel écoresponsable qui demande peu d’énergie pour être produit et qui a une empreinte écologique plus petite que ses concurrents dans le domaine de l’emballage alimentaire. Imaginez si toutes les barquettes de polystyrène étaient recyclées! Elles pourraient permettre de créer des produits finis, tels des cadres décoratifs, des moulures, des produits horticoles, des cintres, des accessoires de bureau, des panneaux isolants et bien d’autres, ou de produire de nouveaux emballages alimentaires.

 

Chez Cascades, nous revalorisons ce matériel en produisant des barquettes faites à 25 % de polystyrène recyclé et nous sommes les premiers de l’industrie nord-américaine à le faire!

 

Comment le recycler?

En tant que citoyen, vous devez tout d’abord vous informer auprès de votre municipalité pour savoir si le plastique no.6 peut être envoyé dans le bac de recyclage. Si le service n’est pas offert, vous pouvez accumuler vos barquettes et aller les porter dans un écocentre.

 

La ville de Québec, la ville de Kingsey Falls et 65 communautés californiennes acceptent notamment ce matériel dans leur collecte sélective. Le Lac St-Jean prévoit se joindre à ces leaders dès juin 2016.

 

Pour ce qui est des collectes en écocentre, il y en a quelques-unes au Québec : MRC de la Haute-Yamaska, Sherbrooke, MRC du Haut-St-François, La Salle.

 

Le saviez-vous?

Michel Iliesco, directeur, marketing et innovation chez Cascades Groupe Produits Spécialisés, fait partie depuis 2009 d’un comité de recyclage du polystyrène qui a pour objectif de développer les ressources en ce qui a trait à la récupération et au recyclage de ce matériel. Ce comité vise à intégrer le polystyrène à la collecte sélective dès 2018.

 

Vous pouvez aussi contribuer au recyclage du polystyrène en réclamant de tels processus à votre municipalité et en allant le porter dans un point de collecte.

 

[1] http://www.plastics.ca/Recycling/Polystyrene/index_fr.php

 

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Sara Boissonneault

Sara est stagiaire au service des communications de Cascades pour l’automne 2015. Dynamique et engagée, elle poursuit des études à l’Université de Sherbrooke au baccalauréat en communication marketing, profil coopératif, en plus de compléter un certificat en développement durable avec l’Université Laval. Son intérêt pour cette discipline et le caractère innovateur de l’entreprise l’ont poussée à revendiquer ce poste. « Cascades véhicule des valeurs formidables qui me rejoignent et me stimulent. Au fil des mandats originaux que me confie l’équipe, je développe de nouvelles compétences ou aptitudes : ma fierté d’être une Cascadeuse n’en est que renforcée. »

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook