Coup de cœur pour un écoentrepreneur : Vie d’Ange

vie_dange_620x400_

 

Cascades met en lumière de jeunes entrepreneurs qui se démarquent par leurs pratiques responsables et leurs valeurs environnementales. Ce mois-ci, nous sommes heureux de vous présenter Julie Martel, conceptrice graphique à Norampac – Drummondville et designer de l’écoentreprise Vie d’Ange, une collection lumineuse écoresponsable.

  • Service offert : Tout ce qui illumine… soit la vie, soit les murs! (projets corporatifs, commercials, ou résidentiels)
  • Nombre d’employés : 2
  • Emplacement de l’atelier : dans un coin nébuleux de St-Cyrille-de-Wendover
Parlez-nous un peu de vous Julie. Quel est votre parcours?

Je suis née à l’âge de 16 ans, d’un père militaire, engagé, écolo, et d’une mère encore aujourd’hui persuadée qu’on peut faire entrer le merveilleux par la porte avant. Diplômée en design de mode, j’ai été designer, chercheuse de tendances à Paris, New York et Los Angeles. Je me suis établie quelques temps à New Delhi, en Inde, pour suivre le développement des collections de vêtements. J’ai aussi travaillé comme designer industrielle de portes et fenêtres, comme chargée de projet au développement de produits, à l’élaboration de vestes pare-balles pour le SWAT et de costumes pour le Cirque du Soleil. Je suis maintenant graphiste pour Norampac et aussi très fière de faire rayonner Cascades à travers mon entreprise Vie d’Ange, par l’utilisation de matières industrielles recyclées dans mes créations. J’ai toujours aimé la vision environnementale de Cascades et son engagement envers la communauté. C’est avec cette idée délurée que Pierre Poirier, charpentier menuisier de profession, a suivi le fil de sa curiosité et s’est joint au délire pour compléter notre duo écoresponsable : Vie d’Ange. C’est depuis notre association que j’ai épousé professionnellement la démesure et que je suis désormais lunatique à temps plein, et artiste à temps perdu…

 

vie_dange_julie_martel

Comment décrieriez-vous vos créations?

Ce sont des pièces uniques, parfois sur mesure, au look industriel, quelques fois rustiques, mais toujours poétiques. Écoresponsables, rêvées, créées et fabriquées au Québec!

 

Quelles sont les matières utilisées?

Tout ce qui se trouve dans une benne à ordures. Mes préférés sont les vidanges d’usines, elles ont un potentiel fou! Je traîne toujours sur moi mon défibrillateur à déchets et mon carnet de notes.

 

Où dénichez-vous vos citations si originales?

Parfois, elles proviennent de l’Évangile selon moi. Sinon, elles sont glanées à travers des sites de recherches.

 

Pour créer d’aussi beaux produits «made from scratch», combien pouvez-vous mettre de temps?

Le temps!?! Je n’ai pas cette définition, mais je peux vous dire que rien n’est plus stimulant que de se surprendre soi-même!

 

Quel rêve écoresponsable caressez-vous?

Ce rêve est tout en MAJUSCULE : je veux dessiner et construire un chalet écoresponsable en symbiose avec la nature. Mon terrain magique est situé à St-Joachim en bordure de la rivière. J’ai intérêt à rêver rapidement, car j’ai une date d’échéance pour cette construction que j’espère avec un toit vert et une place pour un mini-observatoire. Dans ce paysage bucolique, régénérateur de neurones, où passe la route des vélos, là où se trouve un site d’Arbre-en-arbre, une ferme éducative et un maraîcher à proximité. Je rêve de cette construction écologique dont tous pourraient profiter. Véritable antidote contre la monotonie, car si on enlève ses lunettes, vers 20 h les soirs d’été, on peut apercevoir une famille entière de gnomes se prélassant sous les chênes centenaires. Qui sait pour la suite, un élevage d’abeilles?

 

Où pouvons-nous nous procurer une création lumineuse Vie d’Ange?

De plusieurs façons. Notre site www.viedange.com deviendra transactionnel dans les jours à venir. Vous pouvez aussi nous écrire à l’adresse info@viedange.com pour tous renseignements ou partages d’ébullition.

 

 

Imprimer Imprimer
À propos de l'auteur
Anne-Marie Gingras

Anne-Marie est conseillère en communication chez Cascades depuis 2011 et maintenant gestionnaire de communauté. Elle a obtenu un baccalauréat en communication publique de l'Université Laval ainsi qu'un certificat en marketing de l'Université de Trois-Rivières. Ses tâches de gestionnaire de communauté l’amènent constamment à partager auprès du grand public les innovations de l’entreprise et l’implication de celle-ci dans les collectivités où elle est établie. « Je suis très heureuse d’avoir la chance de travailler pour une entreprise responsable, humaine et transparente. C’est une grande source de fierté! Les médias sociaux nous permettent maintenant d’interagir avec la population et c’est un contact privilégié que nous possédons. Cascades est une entreprise qui laisse beaucoup de place à la créativité et à l’initiative, ce qui nous permet de progresser dans un environnement de travail très stimulant. »

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous en tant que:

Facebook